Biographie *****************************

Élodie Paradis, alias Marie-Léonie est née le 12 mai 1840 dans le village de l'Acadie, Québec (Canada). Elle était la troisième enfant et la seul fille d'une famille de six dont quatre parviendront a l'âge adulte.

Sa famille, comme toute celles de  l'époque était très croyante. Ainsi , lorsque sa mère perdait son dé a coudre, elle demandait a sa famille d'aller prier la Sainte vierge  jusqu'à ce quelle le trouve, ce qui n'était pas bien long! 

Quand vint le temps d'envoyer Élodie a l'école, sa mère choisit pour elle le couvent des sœurs  de la Congrégation de Notre-Dame, ou elle sera pensionnaire alors quelle a neuf ans. Mais l'absence de cette enfant ennuie beaucoup son père  et il cherche tous les prétextes et excuses possibles pour aller voir sa fille. Et a chaque fois, il la ramène a la maison. Mais sa Mère demande toujours a son mari de la reconduire au couvent    le lendemain. Ce manège se prolonge quelques semaines, jusqu'à ce  qu'Élodie réalise que ces escapades sont inutiles.

le 21 février 1854. Élodie demande a s'engager

dans la communauté des sœurs de Sainte-Croix. mais lorsque son père revient de Californie, ou il s'était rendu avec des chercheurs d'or afin d'y faire fortune, et qu'il apprend cette nouvelle, il jure de sortir sa fille de cette endroit.

il s'y rend donc, mais il a beau insister, Élodie ne veut pas quitter les sœurs. elles court a la chapelle pour prier la sainte vierge pour que son père abandonne cette idée. elle est tellement inquiète et émue qu'elle en fait une hémorragie pulmonaire. son père renonce alors a la faire céder.

A 14 ans, elle devient officiellement religieuse et prononce ses vœux le 22 août

1857. Elle a 17 ans, son premier poste de travail sera a Varennes, ou elle enseigne au Sanctuaire de Sainte-Croix. En quatre ans, elle fera ce travail dans 3 couvents.

Le 31 mai 1880, la communauté des Petites Sœurs de la Sainte Famille, que Mère Marie-Léonie a fondé, est enfin reconnue. et En 1895, elle déménage , de l'Acadie a Sherbrooke. elle sont 90 sœurs a en faire partie. Neuf ans plus tard elle seront 400 dans 26 missions réparties en 13 diocèses .

Le 3 mai 1912 après avoir mangé son repas du soir, elle monte dans sa chambre. Quelques heures plus tard, une sœur va la voir et se rend compte quelle est mourante! Alors le prêtre lui donne l'extrême onction, mère Marie-Léonie s'éteint  a l'âge de 72 ans.

Grâce a plusieurs miracles qu'elle a faits de son vivant, telles des guérison inexpliqués, Marie-Léonie a été déclaré d'abord sœur vénérable en 1981, puis bienheureuse, 72 ans après sa mort, par le Saint-Père Jean-Paul ii

lui-même , au parc Jarry, a Montréal.